La Bourgogne-Franche-Comté fidélise

Si les nouvelles implantations reflètent l’attractivité, les extensions illustrent la confiance accordée à notre économie.

Les investissements étrangers se répartissent inégalement sur l’ensemble du territoire. Cette répartition témoigne de la force d’attraction des grandes métropoles et du fait que la présence de sociétés étrangères favorise souvent l’arrivée sur le même territoire de nouveaux investisseurs. Sans surprise l’Île de France et Auvergne-Rhône-Alpes aspirent de nombreuses décisions d’investissement.

En 2016, on dénombre près de 600 entreprises étrangères présentes en Bourgogne-Franche-Comté qui emploient plus de 44 000 salariés.

La Bourgogne-Franche-Comté a accueilli 43 projets d’investissements étrangers permettant la création ou le maintien de plus de 1 300 emplois. 58% des projets et 57% des emplois relèvent de la fonction production. Avec les services aux entreprises et la logistique on atteint près de 80% des projets et plus de 91% des emplois.

La région est particulièrement attractive dans les secteurs des équipements médico-chirurgicaux et la construction automobile : elle accueille respectivement 14% et 10% du total des décisions d’investissement dans ces domaines en France.

Le Top 5 des pays d’origine de ces investissements diffère légèrement de celui de nos clients : l’Allemagne est à l’origine de 9 projets, les États-Unis de 8 projets, suivis par le Royaume Uni (4), l’Italie (3) le Japon (3). À noter 3 projets en provenance de Suisse.

La Bourgogne-Franche-Comté fidélise les entreprises déjà présentes : 23 projets concernent des extensions de sites, ils concernent plus de 430 emplois. Mais la Bourgogne-Franche-Comté attire également : 13 projets de création concernant 370 emplois.

Publié le 09/05/2017