Si vous ne voyez pas cette page, cliquez-ici.
Vous recevez cet email car vous êtes inscrit à la newsletter du site de l'ARD de Franche-Comté.

Newsletter n°89 - Novembre 2014 - Filière médicale  
   
   

A la UNE… La Franche-Comté sur COMPAMED 2014

 

Le pavillon Franche-Comté organisé par la CCI Franche-Comté a rassemblé 9 entreprises régionales sur le salon COMPAMED qui s’est déroulé les 12 – 13 et 14 novembre à Düsseldorf.

L’objectif des entreprises franc-comtoises : aller à la rencontre du marché allemand des dispositifs médicaux qui se place au 3e rang mondial, derrière les Etats-Unis et le Japon et rencontrer des donneurs d’ordre importants.

Le salon est toujours une nouvelle occasion d’assoir l’expertise régionale dans le domaine des dispositifs médicaux et de promouvoir les compétences et les démarches d’innovation des entreprises. Comme chaque année depuis 2009, l’ARD était présente sur le salon afin de renforcer son réseau et de rencontrer des porteurs de projet.

COMPAMED est le premier salon européen des composants et matières premières de l’industrie médicale qui rassemble 500 exposants de 30 pays différents et accueille 16 000 visiteurs (chiffres 2013).

Les exposants du collectif Franche-Comté:

 Alcis, Baron, CreatechCreatempsCicafilDécolletage de la GarenneStaticeSTS IndustrieWorldplas

   
   

En Bref… Les actus du DM en Franche-Comté

   

Le désormais célèbre cœur artificiel de la société CARMAT implanté sur un patient pour la première fois en décembre 2013, puis un second patient en août 2014, était exposé sur le ZOOM de Micronora en septembre dernier. L’entreprise parisienne s’est vue décerner le prix d’honneur du jury des Micron d’Or et en a fait cadeau à l’ENSMM pour encourager les jeunes ingénieurs à l’innovation. Au cœur de ce chef d’œuvre technologique, on retrouve l’expertise franc-comtoise : une ingénieure formé à l’ISIFC employée par Carmat, l’entreprise STATICE basée à Besançon et l’UTBM qui ont participé à sa réalisation.

   
L’entreprise Knowllence (25) a lancé son logiciel Medical Device Suite qui permet de piloter la gestion des risques et la conception des Dispositifs Médicaux (DM). Ce logiciel optimise la maîtrise des risques et les actions de l’entreprise tout en restant en conformité avec la réglementation ISO 14971 en facilitant les audits. 
   

Le cancer des cordes vocales, qui touche de plus en plus de patients chaque année, nécessite souvent des interventions chirurgicales lourdes et contraignantes.  Afin d’améliorer les  conditions d’opération, une équipe de recherche de FEMTO-ST a développé un microrobot de moins d’1,3 cm guidé par retour visuel pour améliorer la chirurgie laser des cordes vocales et permettre ainsi une réduction du temps d’hospitalisation et une diminution de la douleur liée à l’intervention. Cette innovation a reçu le prix spécial du jury sur le salon MICRONORA en septembre dernier.

   
Tout récemment, l’entreprise bisontine ALCIS a remporté le Concours Pitch Innovation à l’occasion du 5ème Forum Plastipolis qui s’est déroulé du 1er au 2 octobre à Lyon. Elle a séduit le jury avec sa technologie d’implants biorésorbables avec régénération osseuse servant au diagnostic de l’épilepsie chez l’enfant et l’adulte. Ce projet innovant, labellisé par le Pôle des Microtechniques, fait partie du programme européen HOBBIT mis en œuvre par le Pôle Plastipolis.
   
   
   

   

Les Dispositifs Médicaux sont des produits utilisés pour le diagnostic, le traitement et le suivi des patients. Ces équipements, à la croisée entre santé et technologie de pointe, sont importants pour le soin de personnes, de la plus petite intervention à la plus lourde : pansements, implants, télémédecine, prothèses, etc. Ils reposent sur un système de réglementation et de normalisation très pesant qui régit leur production et leur commercialisation dans l’intérêt des patients.

En Franche-Comté, les compétences régionales pointues dans le domaine des microtechniques, dont la réputation n’est plus à faire, ont permis aux entreprises franc-comtoises de se positionner sur le marché des dispositifs médicaux. La filière santé et plus particulièrement celle des DM, se développe depuis plusieurs années et mobilise de nombreux acteurs : les centres de recherches tels que FEMTO-ST et les établissements de formation tels que l’ISIFC, l’ENSMM ou encore l’UTBM, le Pôle des Microtechniques, l’ARD…

On recense environ 150 entreprises qui travaillent pour le marché des dispositifs médicaux en Franche-Comté dont ¼ ont une activité exclusive de conception et/ou de fabrication de DM en tant que fabricant réglementaire.

Le marché international du dispositif médical est plutôt en bonne santé : il pèse plus de 200 milliards d’euros par an et réalise une croissance d’environ 6% chaque année. La France se place au quatrième rang mondial en termes de vente de DM, derrière les États-Unis, l’Allemagne et le Japon*.

En Franche-Comté, les savoir-faire des entreprises ouvrent la porte à de nombreux segments du marché qui même dominé par de grands groupes internationaux, présente des opportunités à l’échelle régionale notamment dans les domaines de la neurologie, des dispositifs implantables ou encore des microsystèmes intelligents.

Grâce à de nombreuses actions de promotion et de prospection menées de façon coordonnées par les acteurs régionaux, la notoriété de la filière régionale du DM est établie et se consolide avec les réalisations et les innovations

L’un des enjeux pour les entreprises franc-comtoises est de se concentrer sur la réglementation du marché et d’obtenir les différentes certifications essentielles pour la mise en marché des produits. L’ISIFC a d’ailleurs choisi de s’y intéresser et propose depuis 2013, en septembre une « Rentrée du Dispositif Médical », rendez-vous annuel qui vise à sensibiliser les professionnels et être un lieu d’échanges sur les problématiques d’innovation face à l’omniprésence des normes et réglementations. 

Grâce aux actions menées, la Franche-Comté est désormais une région reconnue pour ses compétences techniques et médicales et poursuit la structuration de sa filière DM. Pour preuve, en juin 2015, Besançon accueillera à nouveau le salon MEDTEC.

 

 

Le rendez-vous annuel de l'industrie francophone du Dispositif Médical, MEDTEC,  se déroulera les 10 et 11 juin 2015 au Parc des Expositions de Micropolis à Besançon.

Après trois ans d'absence, Medtec revient à Besançon à la demande des exposants intéressés par le développement de la filière dans la capitale comtoise. L’expertise régionale dans les domaines des microtechniques et des nanotechnologies mais également la synergie entre les entreprises, les collectivités et les institutions constituent aujourd’hui un terreau propice au développement.

 

   
* Étude PIPAME 2011 : http://www.themavision.fr/upload/docs/application/pdf/2011-06/etude-dispositifs-medicaux.pdf
   
   
   

Les premières actions de l’Agence régionale de développement de Franche-Comté pour la création et le développement d’une filière « médicale » ont commencé en 2007. En coopération avec le pôle des microtechniques, l’objectif étaient initialement de fédérer les entreprises microtechniques qui s’orientaient vers le marché, très large, des dispositifs médicaux (DM).

La filière franc-comtoise du DM, aujourd’hui reconnue, a bénéficié d’un plan de développement et de promotion économique mis en œuvre par l’agence : constitution de groupes de travail locaux, actions de prospection, de networking national et international, voyages de presse, films, brochures, salons.

Depuis 2010 et ses premières actions sur le salon HiT (Health Information Technologies), l’Agence a étendu ses activités au domaine spécifique de l’e-santé en complément du DM.

Forte de son expertise, l’ARD Franche-Comté prend part au développement de projets e-santé en Franche-Comté auprès des acteurs du parcours de soins des patients, des entreprises aux organismes de soins à domiciles en passant par les soignants et les financeurs

   
   

Enjeux et perspectives de l’e-santé en Franche-Comté...

   

Que représente la filière e-santé en Franche-Comté ?

   

L’e-santé est l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC) à la Santé. Ce spectre très large couvre les outils des professionnels comme les moyens donnés aux patients à leur domicile.

Récemment, la Région Franche-Comté, à l’initiative de l’ARS a créé un Comité de Pilotage E-Santé qui regroupe un ensemble d’acteurs de la filière : l’ARS, la Préfecture de Région, le Conseil Régional, les Conseils Généraux, les Communauté d’agglomérations, l’URPS médecins et infirmiers, les acteurs de soins à domicile, le CHRU, les associations de patients, le GCS Emosist et l’ARD FC.

   

Le Comité régional de Pilotage E-Santé, quels sont les objectifs de ce groupe de travail ?

   

Le Comité a pour objectifs de synchroniser et coordonner les stratégies de développement de la E-Santé en région, d’harmoniser les pratiques et d’accélérer la pénétration de la E-Santé en Franche-Comté.

   

Quelles sont les actions concrètes mise en place par le Comité ?

   

Au-delà du partage de l’information entre tous les acteurs, le Comité de pilotage appuie les démarches de projets en cours. Dans le cas de nouvelles propositions correspondant à sa feuille de route, il permet un accès à des financeurs potentiels.

   

Pourquoi l’ARD Franche-Comté en fait partie, quel est son rôle ?

   

La filière médicale est un axe de travail important pour nous depuis notre création. Il paraissait donc évident que nous prenions part au développement de la e-santé en Franche-Comté. A l’interface de la Santé, des TIC, des Microtechniques et des Institutions, l’ARD remplit pleinement son rôle de ressource prospective et offre une capacité opérationnelle.

 

ARD Franche-Comté - 3 rue Victor Sellier - 25000 Besançon - France
Tél. : +33 (0)3 81 81 82 83 - Fax : +33 (0)3 81 81 99 40
contact@ardfc.org - www.ardfc.org

Mentions légales | Réagir, nous écrire | Visiter le site | Vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, cliquez-ici.