Si vous ne voyez pas cette page, cliquez-ici.
Vous recevez cet email car vous êtes inscrit à la newsletter du site de l'ARD de Franche-Comté.

Newsletter n°91- Décembre 2014 - Année de la Lumière  
   
   

« Chaque homme dans sa nuit s’en va vers sa lumière. »

Victor Hugo

   
   

L’Organisation internationale des Nations Unies (ONU) a proclamé l’année 2015 « Année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière » lors de la 68e session de sa conférence générale.

Célébrer la lumière et les technologies optiques, c’est reconnaître leur importance et leur contribution au développement durable. L’objectif est également d’apporter des solutions aux grands défis contemporains tels que l’énergie, l’éducation, l’agriculture et la santé. 

La France s’est dotée d’un comité national d’organisation animé par le Comité National d’Optique et Photonique (CNOP) afin de coordonner cette opération. La Franche-Comté est au cœur de ce comité : M. John DUDLEY, responsable de l’équipe optoélectronique de l’Institut FEMTO-ST en est l’un des vice-présidents et M. Maxime JACQUOT enseignant-chercheur du département d’Optique de Femto est également membre du comité.

   

En région, le projet LUX (lumière en latin) porté par l’UFC et l’Institut FEMTO-ST explorera la thématique de la lumière à la croisée des sciences et des arts.

Durant l’année 2015, l’UFC, FEMTO-ST et leurs partenaires vont mettre la Lumière à l’honneur pour le grand public et le public scolaire. Au programme : des expositions, des visites, des animations, des rencontres avec des chercheurs ainsi que tout projet pour lesquels l’université et ses chercheurs peuvent se positionner comme référent ou appui.

Quelques exemples d’animations :

  • Expositon « Lumière, à fond les photons ! » de septembre 2014 au mois de mars 2015 au Pavillon des sciences (Montbéliard) 
  • Animations et ateliers scientifiques sur le thème de la lumière et de la vision à la Fabrikà sciences ou « hors les murs » : la formation des images, le sténopé, la vision, la 3D, la couleur dans la peinture, fabrication de cellule photovoltaïque au jus de myrtille …
  • Le Jardin Botanique de Besançon propose aux élèves de  découvrir la photosynthèse devant des collections de plantes au comportement parfois particulier.
  • Les « démonstrateurs » de recherche : les chercheurs du département d’optique de l’Université ont mis en « boîte » des phénomènes de physique, développés au laboratoire, dans le but de les présenter à des élèves en classe. 
   
   
   

Les technologies optiques en Franche-Comté

   

« L’optique est la science de la lumière et des images qu’elle peut former. »

   

La lumière se caractérise par :

  • sa longueur d’onde : de l’infrarouge à l’ultraviolet,
  • sa forme d’onde : dispersée ou coordonnée dans le cas des émissions laser,
  • son intensité,
  • sa polarisation...

L’industrie de l’optique et la photonique s’est d’abord développée en France dans les domaines de l’instrumentation et de l’ophtalmique. Aujourd’hui le secteur relève de la haute technologie et a des impacts sur le développement des télécommunications et la transmission d'informations mais également sur divers domaines tels que la santé, la défense, l'aérospatiale, les lasers ou encore l'énergie. 

   

En Franche-Comté, les recherches sur les technologies de l’optique sont réalisées par le département d’Optique, ex-Laboratoire d'Optique Pierre-Michel Duffieux fondé après-guerre et associé au CNRS depuis 1969, qui fait partie de l'Institut FEMTO-ST depuis sa création au 1er janvier 2004.

   

Le Département comporte environ 90 personnes et se divise en 4 équipes qui traitent des thématiques très actuelles:

  • Nano-Optique : Conception-réalisation de nano-objets individuels et de nanostructures périodiques, étude de leurs propriétés nano-optiques et développements de composants nanophotoniques
  • Optique Non Linéaire : Nouveaux concepts en optique non linéaire guidée dans les fibres, en dynamique non linéaire spatio-temporelle des ondes solitons, en imagerie non linéaire et imagerie quantique, applications aux télécommunications, lasers et amplificateurs. 
  • Biophotonique : Développement d’applications innovantes de l’optique et des microtechniques pour la réalisation de lab-on-chip, capteurs ou instrumentation afin de répondre à des besoins en matière de diagnostic et d’analyse pour les sciences du vivant et la santé
  • Optoélectronique, Photonique et Télécommunications Optiques : Nouveaux concepts en dynamiques non linéaires optoélectroniques à retard, en photonique ultrarapide, étude de systèmes de sécurisation physique de l’information, et applications. 
   

L'optique et la photonique sont les disciplines de prédilection au coeur des recherches et de l’implication des enseignants-chercheurs dans la formation des étudiants de Franche-Comté, notamment pour le Master Photonique, micro-nanotechnologies et temps-fréquence (PICS) de l’UFC. Les chercheurs mettent un point d’honneur à transmettre leurs travaux et leurs savoir comme le montre ces courtes vidéo réalisé par l’UFC en partenariat avec FEMTO qui visent à expliquer des phénomènes optiques :

« Quand les fibres optiques font du bruit » / «Voyage au centre d'une fibre optique »

Les chercheurs et enseignants-chercheurs du département d'Optique sont très actifs en matière de publications scientifiques dans des revues internationales mais aussi en dépôt de brevets. 

   
   
   
Et qui dit optique dit Franche-Comté… !
   

… parce qu’une grande majorité des opticiens français sont formés en Franche-Comté au Lycée Victor Bérard de Morez ou au GRETA en formation continue.

Le lycée Victor Bérard de Morez est spécialisé dans les technologies de l’optique et notamment orienté lunetterie. Les formations vont du BAC pro aux Sections de Techniciens Supérieurs (STS), un enseignement technique français post-baccalauréat de 2 ans donnant accès au brevet de technicien supérieur (BTS).

   

… Parce qu’avec 50 % de la production française réalisée par 60 entreprises qui emploient 2 000 salariés la région est la 1ère région lunetière française. Berceau historique d’un métier apparu il y a plus de deux siècles, le Jura concentre la grande majorité des moyens de conception et de production de la lunetterie française.

   

Ces entreprises sont réunies autour du syndicat professionnel des Lunetiers du Jura qui concentre l’ensemble des métiers de la lunetterie. Représentant d’un maillage de compétences techniques très spécifiques, il assure avec le A.LU.TEC  une mission de développement de l’innovation.

Ce dernier est le centre R&D pour la lunetterie nationale, il est labellisé Centre de Ressources Technologiques. 

   
   
   
Technologies de l'optique, lunetterie et plus encore... En 2015, laissez-vous guider par les Lumières de la Franche-Comté.

 

ARD Franche-Comté - 3 rue Victor Sellier - 25000 Besançon - France
Tél. : +33 (0)3 81 81 82 83 - Fax : +33 (0)3 81 81 99 40
contact@ardfc.org - www.ardfc.org

Mentions légales | Réagir, nous écrire | Visiter le site | Vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, cliquez-ici.